Detroit become human

En 2038, dans la ville de Détroit aux États-Unis, les androïdes partagent le quotidien des êtres humains en étant à leur service. Kara, une intelligence artificielle, décide malgré tout de vivre sa vie, de son propre chef, après avoir quitté l’usine de conception. Connor, un autre humanoïde, joue de son côté le rôle de négociateur dans les forces spéciales de la police. Markus, un androïde activiste, aidé par North, tente quant à lui de libérer ses semblables du joug des humains par diverses actions d’envergure.

Ghost in teh Shell, A.I. Intelligence artificielle, I, Robot, Blade Runner, les robots d’Isaac Asimov, autant de références qui nous ramène à ce jeux…

L’aventure débute doucement et on se sent un peu comme ces robots apatiques, on suit les instructions et l’action en est presque soporiphique, mais au fil de l’histoire les personnages s’émancipent et donne une toute autre dimension à ces morceaux de vies qui s’entrecroisent, on fini par prendre parti pour cette nouvelle « humanité » qui émerge, ou pas.

Nous ne somme pas devant un chef d’œuvre mais le montage proche d’un grand film de science fiction apporte vraiment un plus au scénario qui peut parfois un peu poussif.

Coté gameplay, rien de bien compliqué, un système d’indice, qui, si vous prenez le temps d’observer les lieux, vous tomberons tout cuit sous le gamepad, pour le reste, du QTE à tout va, donc rien de bien originale.

Le système de choix mis en avant pour D:BH est asses intéressant car il permet de rejouer chaque scène et de tordre la réalité à son bon vouloir, vous venez de perdre un compagnons qui vous était chère et vous ne vous sentez pas de continuer l’aventure sans lui, qu’a cela ne tienne, on rembobine et c’est reparti. Mais comme le conseil Chloé au début de votre partie, commencez par faire une partie sans revenir sur vos pas, juste pour vous permettre de vivre un récit inédit.

L’ambiance est au final se que l’on retiendra le plus de ce jeu… à réserver donc au fan de SF.

Testé sur PS4.

Laisser un commentaire